VDJ 200 TERRAIN TAMER

Le Pullman des pistes

 

Texte : Arys Panayotou - Photos : Stéphane Loyer, Christophe Imholz, Sulyvan Charton

 

 

Le VDJ 200 est sans doute le Toy le plus abouti des Land Cruiser. Bardé d'électronique et de "gadgets" de toutes sortes, il aligne une multitude d'innovations qui font de lui un véritable concentré de technologie. Un bémol cependant : dans sa version d'origine, tel qu'on le trouve "sorti d'usine", le VDJ 200 n'est pas franchement taillé pour le raid. Il faut donc le préparer un tant soit peu afin de le rendre plus efficace et, surtout, moins vulnérable. Après le changement radical de sa monte pneumatique, le premier point à corriger concerne sa suspension qui n'est pas du tout adaptée aux rigueurs de la piste. Pour cela, nous avons voulu tester la nouvelle suspension Terrain Tamer, spécialement développée pour les Séries 100 et 200. Nous n'avons pas été déçus...

C

Confortable et performant, le VDJ 200 possède d’exceptionnelles qualités routières, mais sur la piste, il affiche rapidement ses limites en raison d’un amortissement trop souple : le plus petit accident de terrain et la moindre imperfection du revêtement entraînent un « pompage » répétitif de l’avant qui devient rapidement agaçant. Pascal Boquet, le propriétaire de notre 200 Terrain Tamer, s’est très vite rendu compte de ce problème. C’est pour cela qu’il a recherché une solution d'amortissement plus adaptée à ses besoins, le but étant de trouver le bon compromis entre une utilisation routière régulière et une utilisation off road occasionnelle. Ancien concessionnaire en machines agricoles, Pascal connait bien la mécanique. Il dispose d'un atelier tout équipé, ce qui lui permet parfois d'intervenir directement sur ses Toy. Fin 2014, il achète 4 ressorts et 4 amortisseurs à bonbonnes séparées chez Suspension Sport, un fabricant d’amortisseurs basé en Alsace. Quelques jours plus tard, il part en Grèce, avec sa femme, pour participer à un raid Hélios. La traversée de la France se déroule sans problème, mais dès la première journée de raid, il se rend compte que sa nouvelle suspension est trop ferme : la moindre imperfection de la route ou de la piste est retransmise et amplifiée au sein de l’habitacle. Pascal a très vite mal à la nuque, quant à Francine, son épouse, c’est le dos qui la faire souffrir pendant tout le voyage. Force est de constater que le kit Suspension Sport est plus adapté à la course qu'au tourisme sachant qu'il abolit définitivement toute notion de confort. À son retour de Grèce, Pascal cherche une autre solution d'amortissement. Par l'intermédiaire du magazine (Pascal est abonné à TLC), en discutant avec la Rédaction, il apprend que Terrain Tamer recherche un VDJ 200 pour effectuer un test de sa nouvelle gamme d’amortisseurs destinée aux Séries 100 et 200. Le « deal » est très vite conclu : c'est donc Pascal qui servira de "cobaye" pour tester de nouveaux amortisseurs réglables à bonbonne séparée. Dès réception du kit Terrain Tamer, il s'attelle aussitôt au montage. Bien que le kit soit livré avec tous les accessoires nécessaires, une petite adaptation est nécessaire pour compenser la longueur réduite des flexibles de bombonnes tout en conservant un bon accès à la molette de réglage. Quelques temps après, Pascal part au Portugal pour participer à un nouveau raid Hélios. La liaison France-Portugal s'effectue sans problème dans un confort maximum avec les amortisseurs réglés sur la position 1. Une fois sur place et après quelques essais, Pascal optera pour les positions 4 et 5 suivant la configuration du terrain. Tous les désagréments liés à l'extrême fermeté du précédent kit ont entièrement disparu. Oubliées les lombalgies et les névralgies ! Avec le kit Terrain Tamer, le confort et la sécurité sont au rendez-vous. Sur piste rapide, le plaisir de conduite reste entier : la voiture absorbe parfaitement les petites irrégularités de la piste ; asphalte dégradé ou piste mal damée, elle reste toujours stable avec une trajectoire franche, nette, sans les soubresauts récurrents que l’on déplore sur la suspension d’origine. À présent l’avant ne s’écrase plus sur les saignées, l’effet de « pompage » est quasiment inexistant et le ballant latéral devient de l'histoire ancienne. Le couple Boquet ne saute plus au plafond, ne bascule plus dans tous les sens et retrouve enfin le confort de son VDJ 200. Que du bonheur ! Au final, Pascal est enchanté de sa nouvelle suspension qui répond parfaitement à ses attentes grâce à sa polyvalence et à simplicité de son réglage...
Les Terrain Tamer Pro ne sont pas seulement efficaces : ils sont aussi très beaux. Dommagequ’ils soient cachés sous le véhicule ! Même dans leur configuration la plus ferme, les TT Pros ne limitent en rien les performances du 200 dans les croisements de ponts. Terrain Tamer Les amortisseurs Terrain Tamer Pro sont équipées d'une bombonne séparée qui permet d'éviter un éventuel échauffement de l'huile lorsque la suspension est un peu trop sollicitée. Ces amortisseurs sont réglables en fermeté ou en souplesse pour s'adapter au mieux à la configuration du terrain sur lequel ils doivent évoluer. Le réglage comprend huit niveaux ; il s'effectue avec une facilité enfantine au moyen d'une simple molette située sur le haut de la bombonne. Réglés en position souple, les amortisseurs sont adaptés à des charges légères et à des conditions faciles. Réglés en position ferme, ils procurent une meilleure stabilité et un confort de conduite parfaitement adapté aux pistes rapides ou au transport de charges lourdes. Ces amortisseurs totalement reconditionnables sont compatibles pour des rehausses allant de + 30 à + 70 mm. Ils sont disponibles chez Japocat à partir de 373 € TTC pièce. Franchissement et zones techniques De par ses formes et son poids, le VDJ 200 n’est pas réellement taillé pour le trial. Il possède quand même des capacités de franchissement qui lui permettent de se tirer très honorablement de situations épineuses. Sans vraiment gêner son évolution en croisement de ponts, la suspension Terrain Tamer ne le pénalise pas comme c'est parfois le cas avec des suspensions renforcées. En ce qui concerne la garde au sol, il convient de ne pas se tromper sur les ressorts. Ces derniers devront être choisis en fonction du poids exact du véhicule, à l'avant et à l'arrière. Si vous mettez des ressorts trop "légers", votre véhicule risque de s'affaisser et, dans ce cas, le gain de hauteur n'est pas exceptionnel puisqu'on gagne à peine 3 ou 4 cm de plus. Dans les rochers et sur les chemins défoncés d’où émergent parfois des pierres affleurantes, il faudra avoir le pied léger ! Si vous vous équipez avec des ressorts parfaitement adaptés à votre véhicule, ce dernier ne s'affaissera pas et votre 200 pourra gagner 7 cm de plus en hauteur. À méditer...
C’est Pascal lui-même qui aréalisé tout l’aménagement intérieur avecdes coffres en bois et des tiroirs montés sur des rails haute résistance. On remarque sur la droite du bloc principal, le support destiné au réchaud et la douchette à flexible. L’arrière du coffre ménage un bel espace pour les valises et les effets personnels.
La console centrale abrite une puissante CB connecté à un haut parleur externe.
La pose des amortisseurs a nécessité quelques aménagements du fait de la longueur des durits de bombonnes, mais Pascal s’en est quand même très bien sorti.
Le plateau technique et toute l’installation électrique ont bénéficié de la même rigueur de conception et de réalisation que l’ensemble de l’aménagement.
A côté du sac à sangles, Pascal a installé un puissant compresseur T-Max parfaite-ment arrimé au coffre.
Le frigo Waeco a été installé sur un plateau coulissant fabriqué de toutes pièces par Pascal.
Silence ! La suspension Terrain Tamer ne génère aucun bruit de grincement comme on peut parfois le constater sur d'autres marques. Le véhicule est aussi silencieux et discret que dans sa configuration d’origine. Au-delà des 20 000 km, les silent blocks supérieurs avant peuvent s'écraser et faire un peu de bruit. Un petit problème qui vient d'être signalé au fabricant et qui sera réglé très prochainement... L'avis de la rédaction Malgré quelques petits points de détail qui sont en cours d'amélioration, cette nouvelle préparation ne nous a pas déçus. Rapport qualité-prix, avec des amortisseurs réglables à bombonne séparée, cette préparation est sans doute l'une des plus intéressantes du marché. Pascal Boquet Pascal Boquet a découvert le Tout-terrain dans les années 80. Après avoir possédé plusieurs 4x4, il achète son premier Toyota en 1988, un HDJ 80 d’occasion. En 2003 il le remplace par un HDJ 100, également d’occasion. Puis en 2015 il remplace son 100 par un VDJ 200. Son engouement pour Toyota ne s’arrête pas là puisqu’il possède également un KZJ 73 de 1996, véhicule avec lequel il circule tous les jours et participe à de nombreuses sorties 4x4 locales. Pascal fait d’ailleurs partie de deux clubs : le club Alternance 4x4, situé non loin de Villers-Cotterêts, et le club des Bourbiers Normands, situé à Rouen. Le fait de posséder deux véhicules différents, lui permet d’alterner les sorties locales et les raids lointains. Fidèle client d'Hélios Organisation, il a découvert avec cette équipe le Maroc, la Tunisie, la Grèce, la Slovénie, la Croatie, la Catalogne et la France. Francine, son épouse est toujours de la partie car elle apprécie énormément les voyages à thème, spécialité d'Hélios. Navigatrice hors pair, elle dirige sans faille son équipage sur les road books les plus compliqués et il lui arrive même de se substituer gentiment à l'organisation pour guider les copains "en perdition"...